A propos de Strider

 

Les draisiennes STRIDER sont des vélos de formation de pointe qui aident les enfants en bas âge et les enfants de tous niveaux , dès l'âge de 18 mois, à apprendre à monter sur un deux roues. Les draisiennes Strider se concentrent sur les principes d'équilibre, d'apprentissage et de pilotage sans  complication des pédales ou des roues stabilisatrices. Simples, sans pédale, les draisiennes STRIDER renforcent la confiance chez l'enfant et  éliminent leur peur en leur permettant d'avoir les pieds sur terre et ainsi de progresser à leur propre rythme. Finies les chutes en tricycles ou avec les petites roues, cette conception unique enseigne aux jeunes enfants un équilibre sur deux roues dès le début.

"Si votre enfant peut marcher, alors votre enfant peut rouler!" 


Mon nom est Ryan McFarland et j'aime faire du BMX et du VTT. Quand j'étais enfant, mon père possédait un magasin de moto et participait à des courses de BMX. Depuis, rouler et faire de la course font partie de moi. 

Quand je suis devenu père a mon tour et que mon fils a atteint l'age de 2 ans, je ne pouvais pas contenir ma joie plus longtemps, je voulais lui apprendre à rouler!

Je lui ai donc acheté le petit tricycle traditionnel et un vélo à pédales avec des petites roues ornées de bandes décoratives et de décalcomanies. Mon enthousiasme s'est rapidement transformé en frustration quand jai vu mon fils lutter avec le poids et la complexité de ces soi-disant «vélos pour enfants", le papa en moi voulait l'aider à réussir, le coureur en moi  voulait  lui créer un meilleur vélo.

Ainsi, j'ai commencé à couper, broyer, et déboulonner chaque morceau que jai pu trouver qui n'etait pas indispensable.  Quand je suis arrivé au train d'entraînement (pédales, manivelles, roulements, chaînes et pignons), j'ai réalisé que cela représentait une grande partie du poids et de la difficulté.

 Jai ainsi réfléchis à la façon d'alléger le train d'entraînement. Percer des trous dedans? Couper les pièces de celui-ci? Et finalement pourquoi pas tout simplement l'enlever complètement? Hmmm ... maintenant un nouveau dilemme, un dilemme mental ... s'il n'avait pas les pédales,  serait-il encore  considéré comme un vélo? Qu'est ce qui définit la bicyclette?

Encore une fois, le coureur en moi m'a poussé à simplifier, simplifier, simplifier. Après tout, les vététistes de descente ne pédalent pas, les coureurs sur route en descente ne pédalent pas et les motocyclistes ne pédalent pas.

Tous roulent, alors qu'est-ce qu'ils ont tous en commun? La capacité de se balancer de gauche a droite pr garder l'equilibre et s'appuyer du côté de la pédale. Pédaler n'est que l'un des nombreux moyens de propulsion. Séparer la notion de pédaler à celle de garder l'équilibre a résolu mon dilemme.

Que peut faire  un enfant naturellement et instinctivement? Marcher! Parfait! J'ai donc retiré la chaîne de transmission qui allège considérablement et simplifie le vélo, cela m'a  permis de couper le cadre plus bas pour abaisser le centre de gravité et ainsi augmenter la stabilité. Maintenant, mon petit garçon avec son petit entrejambe pouvait s'asseoir sur le vélo avec les deux pieds sur le sol. 

Mon fils a sauté sur le vélo et a commencé à marcher sans vraiment avoir peur. Sa concentration était maintenant à cent pourcent sur le  maintien du vélo en position verticale et centré sous lui alors qu'il marchait. En peu de temps, jai pu le le voir "expérimenter" son jeu de jambes. Dans un premier temps, il était  assez bancal il y allait en tamponnant ses pieds vers le sol mais il ne tombait pas et n'avait pas peur parce que ses pieds touchaient parterre. Il était en fait motivé pour continuer à essayer de glisser de plus en plus loin à chaque fois et il répetait avec fierté: "Regarde-moi! Regarde-moi!" Je l'ai simplement laisser jouer et apprendre à son propre rythme et très vite il a trouvé l'équilibre et a glissé autant qu'il pouvait, dévalé les collines, sur l'herbe et dans les flaques.

Un an plus tard,le temps pour le vélo à pédales (3 ans) la leçon est retenue: acheter un vélo simple et léger  et sans les roues stabilisatrices. Cette fois, rouler était la partie naturelle et instinctive pour lui. Le seul élément nouveau était le changement dans le mode de propulsion. Donc, confiant dans sa capacité à s'équilibrer, se pencher et orienter un vélo, il pouvait se concentrer a 100%  sur la transformation de son mouvement de marche à un geste de pédalage. Facile! Il est parti, en toute sécurité et il a été compétent en quelques minutes seulement.

Six mois plus tard,le temps pour le BMX (de 3 ans et demi). Encore une fois, trouver le plus simple et le plus léger BMX possible ... le modèle OSET 12 sans  roues stabilisatrices . Là encore, rouler était la partie naturelle  et instinctive pour lui, ce qui changeait était le mode de propulsion. Alors , confiant dans sa capacité à équilibrer, pencher et diriger le vélo, il pouvait se concentrer a 100%  sur la poignée de l'accelerateur et  tirer le frein. Facile! Quelques minutes aprés, il roulait  sur le terrain.

Le principe de l'équilibre c'est le fait de se balancer de droite a gauche et de se pencher dans les virages. La propulsion peut prendre de nombreuses formes dont la plus simple est de marcher à grandes enjambées.